Nos chevaliers

Ce sont eux les artisans de la Confrérie. D’horizons divers, ils sont animés de la même passion pour ce patrimoine culinaire de notre région. Et chacun cultive sa particularité !

 

Chevalier Hervé

Fondateur de la Confrérie en 2007 et relancée en 2018. Après avoir travaillé pendant plus de 40 ans dans l’hôtellerie-restauration  (tourisme, loisirs, affaires, golfs et monuments historiques), c’est lors de ses responsabilités à la Capitainerie du château de Chantilly qu’il a pris la mesure du trésor qu’était le « berceau de la Crème » situé dans le hameau. Il n’a eu de cesse dès lors de vouloir sauvegarder ce patrimoine gastronomique et de le faire découvrir aux touristes et clients toujours à l’affût de manger une bonne crème déclinée dans tous ses états : en salée, en sucrée, en alcoolisée, en épicée, en espuma, en infusé, en mixé……
Comme dit l’histoire, cette délicate et mousseuse préparation a fait le tour du monde et sa réputation chez les fins gourmets n’est plus à faire

Sa Chantilly préférée ? La Chantilly « Merveilleux au café » à base de café soluble, vergeoise blonde et meringue

Chevalier Bertrand

C’est l’un des 3 membres fondateurs de la confrérie. Cantilien de coeur, il est issu du milieu des nouvelles technologies, et met son sens de l’innovation au service de la crème Chantilly et de la confrérie. Persuadé que ce trésor sucré vaut la peine d’être raconté et goûté dans toutes ses variantes, il a pour projet d’ouvrir prochainement l’Atelier de la Chantilly. Vous pourrez y déguster la véritable crème des chevaliers, évidemment !


Sa Chantilly préférée ? La chantilly à l’eau de rose. Parfum subtil et évocateur des contrées lointaines. Le juste dosage vous fera voyager loin !

Chevalier Michaël

Le néo-aubergiste de la ville de Chantilly. Résolument moderne, vous ne pouvez pas le rater dans son Vertugadin avec ses lunettes rouge vif et ses baskets pimpantes. Et quand il met la veste blanche, quelle allure ! Toujours une Chantilly à portée de main, si vous passez par là, il vous la fera déguster jusque sur le trottoir si son restaurant n’est pas encore ouvert. Un des membres fondateurs de la Confrérie, c’est un artisan du bon manger qui vous apprendra à monter la crème avec une touche d’espièglerie. Assurément un chevalier au grand coeur.

Sa Chantilly préférée ? La plus simple qui soit : sucrée vanillée.

Chevalier Pascal

Pascal Noppe, le globe trotter patissier. Depuis le début de sa carrière, il a officié dans plus de 9 pays, de l’Angleterre à la Malaisie, en passant par la Suisse ou Dubai. Une vraie expérience est née de ces voyages, qu’il met aujoud’hui en valeur dans le coeur même de Chantilly, dans la pâtisserie où il a débuté. La Gateau Macaron est sa spécialité, à base de crème Chantilly évidemment !

Chevalier Frédéric

Frédéric Barei, chef de Cuisine de la Renardière, tout nouveau Chevalier et également membre des Toques Blanches.
Il vous accueillera dans le cadre rustique, chaleureux et convivial de son restaurant La Renardière, au coeur du verdoyant village de La Chaussée, à quelques encablures du Chateau de Chantilly. Ce Chef de Cuisine fait partie de ceux qui n’hésitent pas à venir saluer les fidèles comme les curieux d’un dimanche. Et sa crème est authentique, comme sa cuisine.

Sa Chantilly préférée ? La Chantilly à la liqueur d’amandes. Ne pas en abuser 🙂

Chevalier Benoist

Benoist a commencé sa carrière à l’hôtel Les Arolles 3* en Savoie puis intègre le groupe Barrière, à l’Hermitage 4* à La Baule, puis à l’hôtel Royal 4* de Deauville où, en 1989, il est nommé chef de l’Etrier, l’une des meilleures tables de Normandie.

De nombreuses rencontres ont forgé son expérience de chef (Le Laurent avec Philippe Braun, Le Trianon Palace 5* où il reste 9 ans, Les Trois Marches, 2 macarons au Michelin, une expérience fantastique aux côtés de Gérard Vié, qu’il considère comme son mentor, Le Prince de Galles 5* à Paris)

Natif des Deux-Sèvres, où une grand-mère gourmande l’a initié très jeune aux secrets de la cuisine de terroir, Benoist Rambaud est aujourd’hui chef des cuisines du restaurant l’Opéra du Tiara Hotel Mont Royal . C’est là que vous pourrez déguster sa chantilly préférée, la variante betteraves yuzu, qu’il sert avec un saumon mariné !

Chevalier Pierre-Mickaël

Après ses études à Reims, Pierre-Mickaël rejoint Alain Montigny au Dolce chantilly 1 Etoile. Puis part prendre un poste de Pâtissier à l’auberge de Gicourt avant de rejoindre le château Montvillargène et retourner au Dolce. Il y sera sous-chef Pâtissier, toujours avec le chef Montigny, et à son départ il prend le poste de chef pâtissier durant quasiment 5 ans.

En 2015, il obtient la 3ème place aux sélections régionales du championnat de France de dessert.

Depuis début 2020, chef pâtissier à l’INFA de Gouvieux, il enseigne désormais tout l’art du dessert à l’assiette. Avec sa pâtisserie classique au gout du jour et inventive, vous pourrez apprendre avec lui à créer sa chantilly préférée : la chantilly Jivara, à la menthe infusée.

Chevalier Arnaud

Après un cursus de 15 ans en restaurants gastronomiques et traditionnels, l’aventure d’Arnaud De Noni a commencé en 2006.  Avec Crêpe House créée en 2010 à Crepy En Valois, il propose autant de produits d’artisans que possible, découvert à mesure de ses rencontres.

Modernité des recettes & Tradition du Produit, ici la crème chantilly est déclinée salée comme sucrée.

Sa Chantilly préférée ? Infusée au basilic, au lard ou sucrée accompagnée d’un de ses caramels beurre salé aromatisé.

 

Chevalier Antoine

Antoine Ferchaud, autodidacte et professionnel de la restauration, est revenu dans sa région natale pour créer Séson, une entreprise basée sur le mouvement locavore. Persuadé depuis toujours que la « bonne cuisine » se trouve près de chez nous. Il propose avec son équipe une cuisine locale et de saison. Le restaurant traiteur Séson est  localisé au cœur de Nogent-Sur-Oise.

Sa Chantilly préférée ? Toute simple avec des fraises d’un producteur local de Soutraine

 

Chevalier Jean-Claude

Dès son plus jeune âge, Jean-Claude sait qu’il sera cuisinier. Il passera par toutes les étapes de formation et d’initiation à ce beau métier, qu’il concrétisera en devenant le propriétaire dès 1975 de l’auberge La Grange aux Loups, charmant hôtel-restaurant situé dans la forêt de Chantilly. Et plus récemment en 2018, en créant la Homardine, Table et Chambres d’Hôtes a Monchy-Saint-Eloi.

Homme et chevalier aux multiples facettes, cet entrepreneur à l’esprit associatif préside aujourd’hui une association internationale dont le but essentiel consiste à initier le plus grand nombre au noble art du sabrage du Champagne : la Confrérie du Sabre d’Or, qui compte près de 33.000 sabreurs. 24 pays et 200 Caveaux (restaurants gérés par un maître-sabreur).

Sa Chantilly préférée ? La plus simple, crème montée sucrée, ou la plus festive, Chantilly à la bisque de homard